size()); settings.setValue("Pleine écran", win->isFullScreen()); settings.endGroup(); Puis pour récupérer les mêmes paramètres, il faut écrire : QSettings settings("MaBoite", "MonLogiciel"); settings.beginGroup("Ma fenêtre"); QSize size = settings.value("Taille").toSize(); bool fullscreen = settings.value("Pleine écran").toBool(); settings.endGroup(); Si les valeurs doivent être récupérées dans toute l'application et qu'un jour l'un des paramètres change de nom, de type, ou de groupe, il ne sera pas possible d'être sûr que tous les endroits de l'application sont bien modifiés lors de la compilation. C'est là qu'intervient qGenConfig. Le but est d'écrire un fichier XML représentant la configuration du logiciel et possédant une certaine structure (des groupes, et des valeurs). Le programme parcourt ensuite ce fichier et génère une classe permettant de lire et d'enregistrer la configuration à l'aide de qGenConfig. Le contenu des données est alors stocké dans une structure C ..." /> size()); settings.setValue("Pleine écran", win->isFullScreen()); settings.endGroup(); Puis pour récupérer les mêmes paramètres, il faut écrire : QSettings settings("MaBoite", "MonLogiciel"); settings.beginGroup("Ma fenêtre"); QSize size = settings.value("Taille").toSize(); bool fullscreen = settings.value("Pleine écran").toBool(); settings.endGroup(); Si les valeurs doivent être récupérées dans toute l'application et qu'un jour l'un des paramètres change de nom, de type, ou de groupe, il ne sera pas possible d'être sûr que tous les endroits de l'application sont bien modifiés lors de la compilation. C'est là qu'intervient qGenConfig. Le but est d'écrire un fichier XML représentant la configuration du logiciel et possédant une certaine structure (des groupes, et des valeurs). Le programme parcourt ensuite ce fichier et génère une classe permettant de lire et d'enregistrer la configuration à l'aide de qGenConfig. Le contenu des données est alors stocké dans une structure C ..."/> Shadoware.Org – qGenConfig - Générateur de classe

qGenConfig - Générateur de classe

Posté le Saturday, 06 August 2011 in QGenConfig

Présentation

Ce logiciel permet de générer des objets Qt héritant de QConfig à partir d'un fichier écrit au format XML.

Lors de la sauvegarde de paramètres avec Qt, il faut généralement écrire des choses ainsi :

QSettings settings("MaBoite", "MonLogiciel");

settings.beginGroup("Ma fenêtre");
settings.setValue("Taille", win->size());
settings.setValue("Pleine écran", win->isFullScreen());
settings.endGroup();

Puis pour récupérer les mêmes paramètres, il faut écrire :

QSettings settings("MaBoite", "MonLogiciel");

settings.beginGroup("Ma fenêtre");
QSize size = settings.value("Taille").toSize();
bool fullscreen = settings.value("Pleine écran").toBool();
settings.endGroup();

Si les valeurs doivent être récupérées dans toute l'application et qu'un jour l'un des paramètres change de nom, de type, ou de groupe, il ne sera pas possible d'être sûr que tous les endroits de l'application sont bien modifiés lors de la compilation.

C'est là qu'intervient qGenConfig.

Le but est d'écrire un fichier XML représentant la configuration du logiciel et possédant une certaine structure (des groupes, et des valeurs). Le programme parcourt ensuite ce fichier et génère une classe permettant de lire et d'enregistrer la configuration à l'aide de qGenConfig. Le contenu des données est alors stocké dans une structure C, et permet l'accès facile aux données de configuration. Si une donnée change de type, de nom, ou de groupe, le programme ne compilera plus.

Licence

La licence choisie est la GNU GENERAL PUBLIC LICENSE.

Téléchargement

Il est possible de télécharger l'application sur le dépôt officiel à l'adresse : http://hg.shadoware.org/Software/qgenconfig